Préparer sa retraite avec l'immobilier Etre propriétaire ou investir dans l'immobilier
L'achat de sa résidence principale

Préparer sa retraite, c'est d'abord acheter sa résidence principale.

En effet, en achetant votre logement, vous diminuez vos dépenses futures.

En anticipant suffisamment, vous pourrez ne plus avoir de charges de remboursement de votre logement au moment où vous prendrez votre retraite.

Vous n'aurez ainsi pas de loyer à payer lorsque vous serez à la retraite et que vos revenus diminueront.

En achetant votre logement, vous vous constituez de plus un patrimoine dont vous pourrez disposer comme vous le voulez. Selon les évènements, vous pourrez le revendre pour racheter plus grand ou plus petit.

Pour cela, il est conseillé de préparer votre acquisition. Par exemple en ouvrant un compte ou un Plan Epargne Logement.

Avec un PEL (1), souscrit à partir du 1er mars 2011, vous versez un minimum de 225 € puis vous alimentez votre plan avec un minimum de 540 € par an, soit 45 € par mois. Rien ne vous interdit d'effectuer des versements complémentaires, vous pouvez cumuler jusqu'à 61200 € d'épargne rémunérée. Le taux de rémunération par génération est indexé sur les taux d'intérêt des marchés financiers, avec un plancher qui correspond au taux actuel de 2,50 %. La durée de vie du plan est limitée à 15 ans (2) et la prime d'Etat est de 1000 € ou 1525 €  si le logement est labellisé BBC (Bâtiment Basse Consommation). Au bout de quatre ans, vous disposez non seulement d'une épargne mais de droits à prêt à taux privilégié (4,20 % actuellement). 

  • Avec un CEL(3), vous versez 300 € à l'ouverture puis la somme souhaitée. La durée minimale d'épargne est de 18 mois. Les fonds déposés sont toujours disponibles (contrairement au PEL), sous réserve de respecter le solde minimum règlementaire. Vous pouvez épargner jusqu'à 15300 € rémunérés actuellement au taux de 1,50 % (hors prime d'Etat de 1144 €).
  • A l'issue de la phase d'épargne, vous pouvez emprunter jusqu'à 23000 € au taux de 3 % *.

 

1. Il ne peut être ouvert qu'un PEL par personne.
2. La durée d'un PEL ne peut être supérieure à dix ans. Au terme de cette durée contractuelle maximale, le souscripteur peut conserver son plan pendant une durée maximale de cinq ans.
3. Il ne peut être ouvert qu'un CEL par personne. 
 

* Sous réserve d'acceptation du dossier par la Banque des Antilles Françaises. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours avant d'accepter l'offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l'obtention du prêt. Si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

Investir dans de l'immobilier locatif

Préparer sa retraite peut aussi passer par un projet d'investissement locatif.
Vous achetez un logement que vous pourrez louer à un locataire pour en tirer des revenus réguliers.
Pour cela, assurez-vous que le logement est bien situé. Il doit se louer facilement et donc s'inscrire dans une ville où le marché locatif est dynamique. Soyez également attentif aux qualités du logement.

Attention : L'emplacement est le critère essentiel de tout investissement locatif offrant un rendement correct.

L'investissement immobilier présente également un autre avantage, celui de pouvoir être effectué à crédit *. Plusieurs types de crédits sont susceptibles de répondre à votre demande. Mais là encore, n'oubliez pas qu'un Plan Epargne Logement peut participer au financement de votre investissement.