Les terminaux de paiement électronique

Comment bien choisir son terminal de paiement, sur quels critères ?

Vos clients demandent de pouvoir régler par carte bancaire ? Vous souhaitez sécuriser vos transactions ?

Incontournable ou presque, le terminal de paiement électronique est aussi prisé des commerçants que de leurs clients. Nos conseils pour bien choisir le vôtre.

Pourquoi s’équiper d’un terminal de paiement électronique (TPE) ?

Parce que ce mode de paiement cumule les avantages : sécurisé, il apporte aux commerçants la garantie du paiement dès lors que le client a validé son code confidentiel. Par ailleurs, le transfert des données sur le compte bancaire par télécollecte permet un encaissement rapide. Enfin, le TPE est un moyen de paiement moderne et qui répond bien à la demande d’une clientèle fortement équipée en cartes bancaires.

Comment choisir le terminal qui me convient le mieux ?

En tenant compte de trois critères.

Le premier porte sur les conditions d’encaissement : encaisserez-vous depuis un point fixe (votre comptoir, par exemple) ou aurez-vous besoin de vous déplacer et si oui, dans quel périmètre ? Jusque sur votre terrasse ? Sur un marché ? Sans rattachement à un point fixe, si vous êtes chauffeur de taxi ?

Le deuxième critère concerne les heures de pointe et la valeur de vos ventes : pour les achats d’un montant élevé, un appel d’autorisation sera automatiquement émis pour s’assurer de la validité de la carte ; cet appel prendra 25 secondes sur une ligne classique et 5 via une connexion Internet ou GPRS. Pour gagner du temps, mieux vaut privilégier ce mode de transmission.

Et le troisième critère de sélection ?

Il s’agit cette fois de savoir si vous souhaitez ou non garder la maîtrise de votre facture téléphonique. Quand vous procédez à votre télécollecte quotidiennement ou que vous émettez un appel d’autorisation, si vous être branché sur une ligne téléphonique, la communication vous est facturée. Aujourd’hui, les nouveaux modèles Internet et GPRS intègrent le prix de ces communications dans le loyer du terminal. Aucune mauvaise surprise n’est donc à craindre !

Quels terminaux sont actuellement disponibles ?

On compte de nombreux modèles, mais les plus utilisés sont :

  • Le compact, fixe, le plus économique. Il prend peu de place sur un comptoir et se branche sur une ligne téléphonique classique. Il est recommandé aux commerçants dont les clients ne paient que rarement par carte bancaire ou pour de petits montants.
  • Le deuxième modèle se distingue par sa rapidité et convient parfaitement aux commerçants devant effectuer de nombreux appels d’autorisation aux heures de pointe, ainsi qu’à ceux qui souhaitent maîtriser la facture téléphonique liée à l’usage du TPE. Deux modes de connexion sont proposés, par GPRS (présence d’une puce téléphonique dans votre TPE) ou Internet (raccordement à votre fournisseur d’accès Internet). Le choix dépend de la configuration du point d’encaissement et du nombre de terminaux dont vous souhaitez disposer.
  • Totalement autonome, le troisième terminal est recommandé aux commerçants qui se déplacent (par exemple sur les marchés), aux chauffeurs de taxi, ainsi qu’aux restaurateurs possédant une terrasse éloignée de leur comptoir. Ce TPE sans fil permet d’effectuer les transactions en toute sécurité, sans avoir besoin de reposer le TPE sur sa base, dès lors que la zone d’émission est couverte par un opérateur de téléphonie mobile.